Accueil / En savoir plus / Histoire et ouvrages / La naissance d’un canal commun

La naissance d’un canal commun

Ce territoire prospère alimenté par l’eau de la Durance au Sud du Coulon attire les regards des paysans de Lagnes, Robion et l’Isle sur Sorgue. Ceux-ci s’organisent pour obtenir une concession d’eau sur la Durance en 1849 et créer leur propre canal, le canal de l’Association de l’Isle qui deviendra plus tard l’ASCO du canal de l’Isle.

naissance-canal

Plutôt que de creuser un nouveau canal, le décret de concession prévoit que ce sera la prise du canal de Cabedan-neuf qui sera élargie pour transporter les eaux du canal. Il est ainsi dit que le volume d’eau à dériver de la prise commune est de 4 m3/s, dont 2 m3/s pour l’association du canal de l’Isle. Il précise également que, en vertu de ses anciens titres, le canal de Cabedan-neuf jouira d’une préférence sur ces volumes.

Il se constitue enfin une association pour administrer ce tronçon commun aux deux canaux. L’histoire recommence Le 15 février 1853, lorsque se crée le canal de Carpentras. Il est décidé que celui-ci empruntera le même tracé que le canal de l’Isle et de Cabedan-neuf en l’élargissant. Les rapports entre les 3 structures se règleront le 15 mars 1859 qui organise le syndicat Mixte des canaux de Cabedan Neuf l’Isle et Carpentras, dont la mission est d’administrer et entretenir l’ouvrage commun au 3 canaux, établi sur le tracé originel du canal de Cabedan-neuf.

chronologie1 chronologie2 chronologie3
chronologie4 chronologie5

Ainsi, aujourd’hui, il n’y a plus de traces du canal maître du canal de Cabedan-neuf, seules se trouvent des martelières sur le canal Mixte, qui alimentent une série de filioles syndicales et privées. Mais l’antériorité du canal reste ancrée dans les esprits et les propriétaires terriens du quartier du Cabedan vous diront que eux, ont le “fond du canal”, c’est-à-dire qu’en cas de pénurie, ils sont prioritaires sur les autres canaux.

canal